• * À Vous de voir * La Toilette et la Naissance de l’Intime

     

    * EXPO * La Toilette et la Naissance de l’Intime

     

     

    Sous les pinceaux d’artistes majeurs du XVe siècle à aujourd’hui : les rites de la propreté, leurs espaces et leurs gestuelles. 

     

    L’exposition s’intéresse aux œuvres reflétant des pratiques quotidiennes, et que l’on pourrait croire banales. On y découvre des plaisirs et des surprises d’une profondeur peu attendue. 

     

    De la Renaissance, période où les bains publics, si fréquents au Moyen Age, achèvent de disparaître. L’eau, dont le partage constituait une occasion festive, est désormais regardée avec méfiance, comme un vecteur possible de maladies. C’est dans l’élite sociale seulement que l’on continue à se baigner. En particulier pour les femmes, dans le retrait de la chambre. Les « dames au bain » ou « dames à la toilette» peintes par l’École de Fontainebleau, en France à la fin du XVIe siècle, témoignent de cette « pratique » non hygiénique que liée à des relations amoureuses ou symboliques de la fécondité.

     

    Puis, au XVIIe siècle, la toilette « classique » est une toilette sèche, le bain disparaît des pratiques et des représentations. Le geste quotidien de propreté se passe de l’eau, qui est rare et surtout de mauvaise qualité. À nouveau, on pense qu’elle peut faciliter désordres ou contagions. Alors, les toiles illustrent les gestes, codés, portent sur la coiffure, le fard, l’habillage.

     

    * EXPO * La Toilette et la Naissance de l’Intime

    « La Vue » (femme à sa toilette) d’Abraham Bosse – 1635

     

     

    Avec le retour progressif de l’eau pour lutter contre les odeurs désagréables, au XVIIIe siècle, la diversité de gestes intimes que les ablutions induisent, rend nécessaire l’existence d’une pratique plus « réservée ». Des accessoires s’inventent, comme le pédiluve ou le bidet (« le confident des dames »), sont progressivement installés dans les appartements. Le lieu de toilette privé est en train de naître.

     

    * EXPO * La Toilette et la Naissance de l’Intime

    « La Toilette » de François BOUCHER - 1742 

     

     

    Dans la deuxième partie de l’exposition, le XIXe siècle affirme le renouvellement en profondeur des outils et modes de la propreté. L’apparition du cabinet de toilette, son usage plus diversifié et abondant de l’eau inspirent MANET, Berthe MORISOT, DEGAS, ou TOULOUSE-LAUTREC... L’espace est définitivement clos, livré à une totale intimité. 

     

    * EXPO * La Toilette et la Naissance de l’Intime

    « La Toilette » de Henri de Toulouse-Lautrec - 1896

     

    Au XXe siècle, l'eau courante et chaude envahit tous les étages. Pour lutter contre les microbes, l'espace de la toilette doit, lui aussi, être d'une propreté irréprochable. Les artistes modernes s'emparent de ce lieu : les pinceaux plongent Marthe dans sa baignoire, et déclinent à l’infini le thème de la femme au bain tandis que d’autres révèlent le maquillage avec ce bâton de rouge à lèvres nouvellement créé.

     

     

    * EXPO * La Toilette et la Naissance de l’Intime

    Dessins préparatoires et Le Bain de Marcel Gromaire – 1926 

     

     

     

    La peinture, témoin de l'évolution sociétale...

    Jusqu’au 5 Juillet  2015 au musée Marmottan Monet

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,