•  

    En parlant de « coquilles » typographiques... (cf. l’anecdote de ROSNY relatée récemment sur FB)... parfois, c’est carrément un mauvais timing dans l’histoire... Ou je me trompe ? Relisez-bien la page 381, ils étaient dans l'appartement de Goran au moment où celui-ci couchait son fils.... Ils appellent un taxi... pendant le trajet ... bla bla bla.... Puis (glup's ?) ils appellent un taxi ?... Ils sont déjà dedans !!

     

    * LECTURE * Le Chuchoteur, une Coquille peut-être ?

     

    Comme quoi, cela peut arriver à tout le monde, même à un best-seller !...

     

     

    Pin It

  •  

     HUMEUR - Ciel... de l'Art !

     « Paréidolie » (photo personnelle)

     

    Hier, un dragon crachotait quelques nuages au-dessus de nos têtes franciliennes,

     

    Pin It

  •  

    Pour son livre « Daily Rituals : How Artits Work », publié en 2013, le journaliste américain Mason Currey a collecté une foule d’informations issues de journaux intimes, œuvres et correspondances d’artistes de renom. Il nous offre un récapitulatif de leurs habitudes de travail.

    Ainsi, Gershwin composait en pyjama de la fin de matinée jusqu’à minuit. Jean-Paul Sartre mâchait des tablettes de Corydrane (mélange d’amphétamine et aspirine)...

     

    Les plages horaires étaient clairement fixées pour chacun d’eux.

     

     

     HUMEUR - Et, que faisiez-vous au temps chaud ?

     

     

     

     

    Quand on regarde de plus près, il y a quand même des "gros bosseurs"... genre Sigmund ou Honoré... Alors que pour notre Victor national, la plage de travail était réduite ...

    Comme quoi... cela ne veut rien dire...

     

    « Et vous ? Que faisiez-vous au temps chaud ? »...

     

     

    Pin It

  •  

    Le dictionnaire Robert version 2014 (sorti le 30 mai) compte plusieurs centaines de mots nouveaux... 

    Le Petit Robert a choisi des mots familiers comme "kéké" (frimeur), "bombasse" (femme sexy), "chelou" (le verlan de louche), mais aussi "choupinet" (mignon), "galoche" (bisou avec la langue), "plan cul" (je vous passe la traduction), ou encore le verbe "clasher" (attaquer). Des mots de la langue française pratiquée à l'étranger viennent aussi enrichir le rayon des "bizarrerie". Les Français de métropole seront par exemple étonnés de trouver dans leur nouveau dico le "bas-culotte", qui désigne les collants en québécois, le "chialage", qui consiste à se plaindre sans cesse, autrement dit à "chialer", ou encore la "fricadelle", plat célèbre dans le Nord et en Belgique. 

    Dans une sélection qu'il présente dans ses colonnes, le Parisien donne bien d'autres termes originaux comme le "patenteux" (bricoleur en québécois), le "brol" (fouillis, "bordèle" en belge), la "kriek" (bière à la cerise venue de Belgique) mais aussi les verbes "agender" (fixer une date, un rendez-vous) venu de Suisse et "bourrassier" (grogner, ronchonner) de Québec. Mais des mots beaucoup plus sérieux font aussi leur entrée dans le Robert. Le fameux "boson de Higgs", particule élémentaire qui rend fou les scientifiques depuis quelques mois, l'adverbe "traçable", ramenant à l'origine d'un aliment ou d'un produit ou encore le "microblog" cher aux adeptes de Twitter, sont de la partie. 

      

     

    À mon tour, et bien modestement, je vous propose quelques petites définitions savoureusement trouvées sur FB : 

     

     HUMEUR - Jeux de mots

     

    Pin It

  •  

    Hier soir, au fond de mon regard insipide,

    Mon fils a dû entendre le silence de ma banquise...

    Il m’a envoyé un lien Youtube par mail

    Une vidéo déchirante...

     

     

    Alors du fond de mes yeux bleu glacé,

    La peur du vide m’a harponnée et m’a noyée...

    À mon tour, lui ai répondu par mail,

    Juste un petit mot...

     

    Merci

     

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique